Plusieurs bonnes raisons de pratiquer une activité physique.

Avant toute chose, qu’on se le dise, il n’y a pas d’âge pour se mettre au sport ! Vous pouvez reprendre une activité sportive à tout âge, en respectant simplement votre corps, son rythme et son état de santé.


Nous aborderons aujourd'hui ses bénéfices physiques


L’activité physique n’est pas seulement un moyen très efficace pour perdre du poids et conserver sa silhouette svelte et tonique. En complément d’une alimentation saine et équilibrée, c’est aussi un formidable allié pour vos défenses immunitaires et votre bien-être général. La pratique intensive ou régulière d’un sport contribue à prévenir bon nombre de maladies chroniques, mentales, et/ou liées à l’âge. Voyons en détail les bienfaits du sport sur votre organisme et votre qualité de vie générale.


Notez que, sauf contre-indication liée à votre état physique (grossesse, handicap spécifique, troubles particuliers), tous les sports sont bénéfiques à votre organisme. Footing, natation, musculation, sport collectif, aérobic à domicile… À vous de vous décider en fonction de vos préférences et de vos capacités physiques. L’important étant d’y consacrer au moins trente minutes chaque jour. Bien sûr, il faut adapter cette activité sportive à votre âge et à votre capacité physique, sous peine de ne générer rien d’autre que de la frustration. Ou pire, des blessures !


Les bienfaits de l’activité sportive sur la santé physique.



Au-delà des améliorations évidentes de la performance sportive et de la condition physique, la pratique régulière du sport est incroyablement efficace pour la prévention de nombreuses maladies chroniques, cardiovasculaires, ou encore dégénératives.



Un vecteur efficace de lutte contre les maladies cardiovasculaires.


Une activité physique régulière améliore et régule le fonctionnement du système cardiaque, en diminuant de façon spectaculaire tous les facteurs de risque cardiovasculaire. Le sport :

  • Permet de réduire jusqu’à 50 % l’hypertension artérielle ;

  • Réduit le taux de « mauvais » cholestérol (LDL) et de triglycérides sanguins ;

  • Augmente le taux de « bon » cholestérol (HDL) dans l’organisme ;

  • Intervient dans la vasodilatation des vaisseaux, pour améliorer la circulation sanguine ;

  • Régule le taux de sucre dans le sang, diminuant ainsi les risques de diabète ;

  • Avec le temps, il participe à rendre le cœur plus résistant et à moins se fatiguer pendant l’effort physique.

Un moyen efficace de lutte contre le surpoids et l’obésité.


Attention, l’obésité reste une pathologie qui nécessite une prise en charge médicale, et il ne s’agit pas ici d’affirmer que le sport permet de systématiquement éviter l’obésité ou le surpoids. Cependant, il s’agit d’une activité largement prescrite par les thérapeutes, en complément d’un traitement adapté, pour accompagner les patients sur la voie de la guérison.

De manière générale, l’activité physique reste idéale pour les petites pertes de poids, et la conservation de son poids de forme, dans le but d’obtenir une silhouette plus fine et plus tonique. Le sport permet aussi de limiter le risque de surpoids ou d’obésité chez les enfants. Si vous souhaitez vous affiner, privilégiez les sports de cardio de type natation, elliptique, ou course à pied. En revanche, si vous préférez plutôt vous muscler, ce sont des activités comme la danse, le Pilates, la musculation ou l’aérobic, qui vous conviendront le mieux.


Un renforcement de la structure osseuse.


Ce n’est pas l’effet le plus connu du sport sur le corps, mais il s’agit pourtant de l’un de ses plus grands bienfaits. La pratique d’une activité physique régulière est bénéfique pour l’amélioration de votre densité osseuse. En effet, le mouvement de contraction exercé par les muscles sur les os, via les tendons, contribuera à renforcer la solidité et la robustesse de vos os. La bonne santé de votre masse osseuse ne dépend donc pas uniquement de la quantité de calcium que vous ingérez, mais aussi du sport que vous pratiquez.

Ce renforcement osseux et musculaire est tout à fait indiqué pour limiter l’apparition d’affections chroniques de type lombalgies, rhumatismes inflammatoires, ostéoporoses, ou encore arthroses.


Les bienfaits du sport contre le vieillissement.


Le sport est un formidable outil de prévention contre les maladies dégénératives, souvent liées à l’âge . En favorisant l’endurance, le volume musculaire, la densité osseuse, et tout simplement la force, l’activité physique repousse l’apparition de nombreux signes du vieillissement, tout en contribuant à la diminution des blessures osseuses, maux de dos ou de genoux, douleurs articulaires, et autres maladies chroniques, améliorant ainsi la longévité. On estime que deux à trois heures de sport par semaine, pour les sujets les plus âgés, permet de prolonger l’espérance de vie de près de cinq ans.

De quoi vieillir en forme et en totale autonomie ! En effet, le sport permet de repousser la perte d’autonomie qui survient le plus souvent avec l’âge. Celle-ci est liée à notre mode de vie sédentarisé, et non pas seulement au vieillissement.




Les bienfaits du sport sur le système immunitaire.


On en parle trop peu : l’intérêt du sport pour les défenses naturelles de l’organisme, que l’on nomme simplement « système immunitaire ». Certes, l’efficacité de nos défenses immunitaires dépend de plusieurs facteurs, comme la qualité de notre alimentation, ou notre condition physique. Si le sport contribue à allonger l’espérance de vie et à faire reculer la mortalité, il préserve aussi la santé des jeunes et des adultes. Il rend nos défenses naturelles plus efficaces, plus résistantes face aux agressions extérieures de toutes natures. Bactéries, virus, pathogènes, champignons, etc. Chez les femmes en particulier, le sport augmente la production de régulateur de la réponse immunitaire.


Bienfaits du sport : des effets anti cancer.


De nombreuses études scientifiques ont révélé l’action préventive de l’activité sportive contre certains types de cancer. On observe une diminution de 18 % des risques de cancer de côlon ou encore de 21 % des risques de cancer du sein chez la femme ménopausée. Au-delà de l’aspect préventif, le sport permet également aux patients atteints de cancer de conserver une bonne condition physique. Notamment en ce qui concerne la masse musculaire. Cela peut jouer un rôle positif dans la résistance aux traitements et le processus de guérison.


Rendez-vous dans quelques jours pour découvrir les bienfaits du sport sur notre santé mentale.


Découvrez ici nos prestations sportives.



31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout